Asset Management

Asset Management

La gestion des actifs d’entreprise

L’Enterprise Asset Management (EAM) est la gestion du cycle de vie des actifs de l’entreprise. L’investissement initial pour un actif couvre uniquement 15 à 35 % des coûts totaux d’un actif classique et que le reste provient de son utilisation et de son exploitation.

C’est la raison pour laquelle l’EAM est centré sur la gestion des actifs, de l’approvisionnement, de la maintenance, des services et des contrats associés.

L’objectif est de maximiser le rendement des actifs à travers l’amélioration des opérations et l’atteinte d’une excellence opérationnelle, tout en maitrisant les risques liés à ces actifs.

L’intelligence artificielle s’invite dans les secteurs de l’industrie et permet de proposer aujourd’hui une maintenance prédictive efficace.

Des apports considérables :

01

Trouver le bon rapport Performance / Risque / Cout

Un équilibre entre la performance des actifs, le coût de cette performance et l’exposition au risque est nécessaire.
La stratégie de maintenance préventive à intervalle fixe ne réduit pas le risque de défaillance et elle peut entraîner une maintenance excessive.
Les responsables doivent connaitre l’impact d’une mesure de réduction de budget sur le risque de défaillance et comment améliorer les efforts de maintenance pour accroître la fiabilité et la disponibilité.

02

Evaluation des risques et de la criticité

Il est nécessaire d’aider les entreprises à mesurer et améliorer les performances de leurs actifs pour optimiser leurs stratégies de maintenance.
La première étape d’évaluation des risques et de criticité des principaux actifs est nécessaire.
Il faut ensuite évaluer la probabilité et les conséquences d’une défaillance.
Cela permet d’identifier les actifs nécessitant un changement de stratégie de maintenance ou une approche de maintenance basée sur la fiabilité (RCM).

03

Déterminer la stratégie de maintenance optimum

Cette deuxième étape doit permettre de procéder à un examen structuré de vos plans de maintenance.
On peut par exemple comparer plusieurs actifs similaires, changer les intervalles de maintenance.
Grace à une EAM, vous pouvez calculer l’impact de chaque nouveau scénario.
Les actifs les plus critiques peuvent être soumis à une analyse FMEA.
Avec toutes ces informations, vous pouvez calculer les niveaux de risque et déterminer des stratégies de maintenance alternatives.

Expertises

Découvrez nos offres