Qu’est-ce que l’IFRS17 ?

Tendances 01.03.19

Qu’est-ce que l’IFRS17 ?

Fiona Lebouin,
Senior Manager
Relative à la valorisation et à la comptabilisation des contrats, la norme IFRS 17 impacte l’information financière au niveau des passifs d’assurance, au même titre que l’IFRS9 traite des actifs financiers. Ces deux normes étant complémentaires leur application dans le secteur de l’assurance doit être simultanée. Elles entreront en vigueur le 1er janvier 2022 et un pro forma est attendu dès 2021, autant dire demain !
Fiona Lebouin, Senior Manager

Des questions sur ce sujet ?

L’IFRS17 qu’est-ce que c’est ?

L’IFRS17 est la première norme comptable internationale pour les contrats d’assurance. Elle consiste à uniformiser les méthodes de valorisation et comptabilisation des passifs d’assurances, au même titre que l’IFRS9 traite des actifs financiers. Ces deux normes sont complémentaires et visent à atteindre une transparence de l’information financière sans précédent facilitant par la même occasion la comparabilité entre acteurs du secteur.

Qu’est-ce que cela va changer ?

Beaucoup plus impactante que la norme prudentielle Solvabilité 2, l’IFRS17 implique un renforcement de la qualité de l’information, dans un contexte de granularité plus importante. Elle intègre de facto un fort volet gestion du changement et touche non seulement les systèmes transactionnels mais également décisionnels, bouleversant l’architecture des données entre la Finance et les Risques mais aussi avec les Opérations.

Cela va révolutionner la façon de travailler des comptables, des contrôleurs de gestion mais également celle des actuaires, actuellement très silotés dans leurs activités respectives. Certains assureurs ont d’ailleurs déjà entrepris des réorganisations structurantes de façon à intégrer le pilotage des risques dans la production de leur information financière.

Les avantages concrets pour les entreprises ?

S’agissant d’une exigence règlementaire à laquelle les sociétés d’assurance ne peuvent pas se soustraire, les budgets ont déjà été validés, ainsi, c’est une réelle occasion de repenser l’architecture système et d’optimiser les processus actuels.

« Pour tirer bénéfice de son projet IFRS17, il s’agit de saisir l’opportunité au-delà de la contrainte ». Fiona Lebouin, senior manager, secteur assurance.

Des éditeurs tels que SAP inclus du big data pour manipuler de plus gros volumes d’information et ainsi tendre vers une refonte des modèles de données.

Bien préparer son projet IFRS17 :

Grâce à un certain pouvoir d’influence, l’échéance d’entrée en vigueur a été reportée à plusieurs reprises, toutefois, le délai d’implémentation demeure très restreint considérant l’ampleur des évolutions nécessaires.

« L’ouverture des comptes 2022 devant être conforme, les évolutions doivent être en production dès 2021, donc c’est déjà demain ». Fiona Lebouin.

Il est nécessaire de prendre le projet en considération en amont de la chaîne de valeur afin de disposer du bon niveau de granularité à la source. La rationalisation de l’exploitation des données permettra à termes une meilleure maîtrise et donc une prise de décision plus efficace.

Il est également essentiel d’intégrer l’ensemble des parties prenantes dès le début du projet afin de commencer à décloisonner et par la même occasion garantir la réussite du projet.

La proposition de valeur de Synvance

Avant toute chose, nous ne sommes pas des auditeurs mais nous travaillons avec eux. Effectivement, Synvance dispose de consultants ex-auditeurs issus de grands cabinets d’expertise comptable, de conseil et d’intégration pour accompagner et assister nos clients sur la mise en place de cette nouvelle norme qui va révolutionner le secteur. Nous accompagnons les assureurs avec une vision 360° dans l’interprétation et la gestion des impacts de cette réglementation sur leur organisation, leurs processus et leur system d’information.