header amaury

Témoignage : Groupe Amaury, l’agilité au service de la performance financière

Des questions sur ce sujet ?
Le Groupe Amaury, leader dans le domaine du sport a fait évoluer ses outils de consolidation statutaire et d'élaboration budgétaire. Une transformation qui porte sur l’ensemble du périmètre du Groupe et qui concerne une quinzaine de contrôleurs de gestion.

Des questions sur ce sujet ?

Richard Vinches
DSI Groupe Amaury

Véronique Chauvois
directrice du contrôle de gestion de L’Equipe

Contexte

Deux solutions ont été implémentées par Synvance, SAP FC et SAP BPC, toutes deux basées sur la technologie SAP HANA et mises en production mi-2019.

L’objectif était de « simplifier et accélérer nos processus budgétaires, ainsi que donner davantage d’autonomie aux utilisateurs, non-informaticiens », résume Véronique Chauvois, directrice du contrôle de gestion de L’Equipe. La solution précédente, très spécifique, manquait en effet de souplesse, elle était donc considérée par les utilisateurs comme trop lourde à manier.

Les apports Synvance  

Pour implémenter ces solutions, le Groupe Amaury a fait appel à Synvance : « Ils ont su démontrer concrètement le fonctionnement et les atouts de la solution, en prenant en comptes nos contraintes d’utilisation. Synvance a démontré sa maîtrise de la solution et des approches de modélisation budgétaire. Il est important de travailler avec un partenaire qui sait faire la part des choses entre les avantages et les inconvénients des solutions qu’il met en œuvre », constate Richard Vinches.

Ce dernier identifie plusieurs facteurs clés de succès :

  • D’abord, il importe de disposer, en interne, d’une équipe métier très mobilisée. « Nous avons mis en place une équipe projet regroupant des profils seniors, maîtrisant parfaitement les enjeux et les contraintes métiers et, dans chaque Business Unit, un porteur de projet a été désigné » ;
  • Ensuite, un certain recul est nécessaire pour trouver un bon équilibre dans les volumes de simulation. Autrement dit, précise Véronique Chauvois, « il faut savoir ce que l’on veut en amont et bien maitriser les modèles de simulation que l’on veut adapter. »
  • Enfin, il convient de prendre le temps de concevoir la solution en partenariat avec l’intégrateur. « Synvance a mené ce projet dans les délais et les budgets prévus, ce qui représente l’équivalent de 85 jours/homme et autant pour les équipes internes du Groupe Amaury », se félicite Patrick Sebileau, Vice-Président Technology Consulting de Synvance, ce que confirme le DSI du Groupe Amaury.
Cette nouvelle plateforme a apporté une grande autonomie aux utilisateurs; elle a de fait permis au Groupe Amaury d’améliorer son pilotage financier et a démontré son agilité pendant cette période de crise.Richard Vinches
DSI

« Nous avons réellement gagné en efficacité et nous pouvons désormais élaborer un P&L commun et transverse, contrairement à ce qui se pratiquait auparavant, avec un manque de coordination entre chaque Business Unit, chacune établissait sa propre présentation de résultats », assure Véronique Chauvois, qui insiste sur l’adhésion des contrôleurs de gestion du Groupe Amaury à cette nouvelle approche de la consolidation statutaire et de l’élaboration budgétaire.

Autre atout des solutions mises en place

« Alors qu’auparavant, nous élaborions un budget et trois réestimations, aujourd’hui, celles-ci peuvent avoir lieu chaque mois, ce qui est crucial dans l’environnement incertain que nous connaissons actuellement », ajoute Véronique Chauvois.

Outre la modélisation financière, deux autres domaines seront, à terme, concernés, les ventes et la masse salariale, pour lesquels le Groupe Amaury sera également accompagné par Synvance.

Ce témoignage est issu d’un REX publié dans « l’USFMag n°48 » dans le cadre de la Convention USF 2020.